spptu@teluq.ca

Syndicat des professeures et professeurs de la Télé-université

Fondé en 1982, le Syndicat des professeures et des professeurs de la Télé-université (SPPTU) regroupe
et représente 94 professeures et professeurs de la TÉLUQ répartis dans 4 départements :

Le SPPTU a pour but l’établissement de relations ordonnées entre la direction de l’université, ses employées et employés, et les membres eux-mêmes, ainsi que l’étude, la défense et le développement des intérêts économiques, sociaux, moraux et professionnels de ses membres.

Le SPPTU adhère, par ailleurs, à des valeurs et à des principes éthiques qui ont pour raison d’être la promotion et la défense des droits et privilèges collectifs et individuels des professeures et professeurs, et ce, afin d’œuvrer collectivement et individuellement à la réalisation de la mission sociale de l’enseignement et de la recherche universitaire, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du cadre de la mission de la TÉLUQ.

Nos valeurs

Les valeurs qui animent le SPPTU sont les valeurs fondamentales du syndicalisme :

  • La collégialité
  • La bienveillance
  • La démocratie
  • Le droit de parole
  • Le droit à l’opinion individuelle
  • La défense de l’intérêt de nos membres
  • Le service à la collectivité

Le SPPTU adhère également aux principes de la participation de toutes et de tous aux instances syndicales, ainsi qu’au principe de liberté académique.

Les principes éthiques qui nous animent sont les suivants, tels que définis dans nos Statuts officiels :

  • Le principe de solidarité syndicale
  • Le principe du libre exercice de la pensée critique
  • Le principe de justice
  • Le principe d’équité
  • Le principe d’intégrité

Quelques dates marquantes

  • 20 mai 1981 :

    Dépôt d’une requête en accréditation pour le Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 2379.

  • 29 janvier 1981 :

    Accréditation du Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 2379 qui représente tous les professeurs réguliers et invités, salariés, au sens du Code du travail, à l’exception des professeurs consultants de la Télé-Université.

  • 17 mars 1982 :

    Dans le but de former un syndicat automne, le groupe de salariés accrédités au nom du Syndicat canadien de la Fonction publique, section locale 2379, fait une nouvelle requête en accréditation au nom de l’Association des professeurs de la Télé-Université.

  • 12 juillet 1982 :

    Accréditation de l’Association des professeurs de la Télé-Université par le Bureau du Commissaire général du travail.

  • 25 août 1992 :

    L’Association des professeurs de la Télé-Université change de nom et devient accréditée sous l’appellation qu’on lui connait aujourd’hui : le Syndicat des professeures et professeurs de la Télé-Université.