spptu@teluq.ca

L’analyse des pratiques d’enseignement par Serge Gérin-Lajoie

Le 28 février dernier, Serge Gérin-Lajoie, professeur au département Éducation, a soutenu sa thèse de doctorat intitulée « Analyse du cours de vie relatif aux pratiques d’enseignement des nouveaux professeurs ». Cette thèse a été dirigée par Anabelle Viau-Guay, professeure agrégée de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval et a été complétée dans le cadre du programme de doctorat en technologie éducative de cet établissement.

L’innovation pédagogique au centre des pratiques d’enseignement

Cette thèse s’est intéressée aux nouveaux professeurs d’Université confrontés très tôt à devoir répondre à des attentes, à savoir développer un programme de recherche, obtenir des subventions et publier les résultats de leur recherche. À ces attentes s’ajoutent celles où les nouveaux professeurs sont appelés à établir leurs compétences pédagogiques et même à innover sur ce plan. Dans le cadre de cette recherche, les pratiques d’enseignement des nouveaux professeurs qui entament leur carrière d’universitaire ont été étudiées à l’aide du cadre sémiologique du cours d’action de Jacques Theureau. À terme, il a été possible de qualifier les pratiques d’enseignement des nouveaux professeurs de pratiques dynamiques, réflexives et enrichissantes. De plus, il a été possible d’identifier les pistes de développement pour les nouveaux professeurs afin d’améliorer leurs pratiques d’enseignement.

Le SPPTU tient à féliciter Serge Gérin-Lajoie pour l’aboutissement de cette recherche de doctorat, contribuant à l’analyse et au développement des pratiques d’enseignement par l’innovation pédagogique.

Partager: